Sélectionner une page

Working Mum !!! 2 jobs à plein temps

14

MAI 2018

Même si c’est une expérience extraordinaire, devenir maman n’est pas de tout repos. D’ailleurs, selon une récente étude, cela reviendrait à travailler 98 heures par semaine.

Habiller les enfants, les nourrir, les doucher, faire le ménage… être maman est un vrai métier ! Selon une étude réalisée par Welch College aux Etats-Unis, les mamans travailleraient 98 heures par semaine si l’on cumule le temps qu’elle passe au travail et celui qu’elle passe à s’occuper de leurs enfants. Pour prouver cela, 2000 mères d’enfants âgés de 5 à 12 ans ont été interrogées dans le cadre de l’étude et celles-ci passeraient environ 14 heures par jour à s’occuper de l’éducation des enfants et de la gestion du foyer. Un nombre d’heures plutôt conséquent quand on sait que la plupart d’entre elles ont également un job à côté. Toutes les mamans interrogées s’accordent également à dire que leur journée commence généralement à 6h20 et ne se termine pas avant 20h30. Une très longue journée donc pour des femmesqui se retrouvent bien souvent épuisées avant la fin de la semaine.

Crédit photo : www.workingmother.com

Maman = wonder woman

Etre une « working mum », c’est du boulot ! Mais même si cela équivaut à avoir deux jobs à temps plein, les mamans peuvent être fières du travail qu’elles fournissent. « Les résultats de l’enquête soulignent à quel point le rôle de la mère peut être exigeant », a déclaré Casey Lewis, MS, RD et Health & Nutrition Lead chez Welch. « Les mamans occupées peuvent s’identifier comme « sauveteurs », ce qui met en évidence non seulement leur charge de travail rigoureuse, mais une exigence constante pour nourrir et alimenter la famille, semaine après semaine. » Les mamans sont donc de vraies wonder woman ! La plupart déclarent qu’elles s’accordent seulement une heure de pause chaque jour..

Et faire participer vos enfants aux tâches ménagères n’est pas si mauvais que ça ! En effet, ceux qui aident le plus à la maison réussiraient mieux dans la vie plus tard. Selon l’étude signée Harvard, plus tôt les enfants commencent à vous aider, mieux c’est. Ménage, rangement, repas… le fait de les faire participer à ce qui s’apparente pour eux comme des corvées développe leur sens de la responsabilité et leur apprend à faire des choses même quand ils n’en ont pas envie. Sensibiliser ses enfants aux valeurs d’entraide et de solidarité c’est aussi leur apprendre à coopérer pour réussir ensemble. Alors si vous êtes un peu fatiguée à la fin de la semaine, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

L'Edition Varoise

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez la dernière édition du journal, un résumé de quelques articles, les jeux ...

Vous êtes abonné(e) !