Sélectionner une page

Viande transformée : arrêtons la diabolisation !

Lundi 26 octobre, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), agence de l’OMS, a publié un document indiquant que la consommation de viande transformée (jambon, charcuterie, saucisse) serait cancérogène.

L’Onep (Organisation nationale des éleveurs de porcs) de la Coordination Rurale (CR) s’insurge devant de telles conclusions, qui pourraient être mal interprétées, et dont l’orientation tendancieuse risque de nuire fortement à la filière porcine déjà en difficulté. Ce rapport met en avant les méfaits de la viande rouge et de la viande transformée mais il ne s’intéresse pas aux conséquences d’une trop faible consommation. « L’Homme est omnivore, il doit manger de tout pour être en bonne santé ! Ce sont les excès de consommation en tout genre qui peuvent mener à des problèmes de santé. Comme pour tout aliment, la consommation de viande doit être faite de manière raisonnable, équilibrée et avec des produits de qualité ! », indique Catherine Laillé, présidente de l’Onep.

Aujourd’hui, les normes européennes et françaises, en particulier sur l’environnement et la traçabilité, ne doivent pas seulement être des contraintes pour les agriculteurs, elles doivent aussi permettre de distinguer les niveaux de qualité. Les résultats du CIRC devraient plutôt servir à mettre en avant l’importance du logo « Viandes de France », garantissant aux consommateurs que la viande qu’ils consomment est de qualité, et la nécessité de rendre obligatoire l’étiquetage d’origine sur tous les produits transformés. Demandée depuis plusieurs années par la Coordination Rurale, cette mesure garantirait une totale transparence sur la provenance de la viande utilisée.

« Alerter sur les méfaits d’une surconsommation est une chose, semer la confusion, diaboliser cet aliment et pointer du doigt le travail quotidien des éleveurs en est une autre ! », conclut Catherine Laillé.

A propos de l’Auteur:

L'Edition Varoise

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez la dernière édition du journal, un résumé de quelques articles, les jeux ...

Vous êtes abonné(e) !