Sélectionner une page

Salon International de l’Agriculture 
Samedi 23 février de 12h à 14h – Ring Ovin, hall 1

6 Février 2019

 

Les Ovinpiades sont aussi collectives
10 projets et 7 établissements agricoles en compétition

Le lycée Provence Verte de St Maximin… en lice 

Les Ovinpiades des Jeunes Bergers, c’est LA compétition conviviale et dynamique entre élèves d’établissements agricoles âgés de 16 à 24 ans, autour du mouton ! Cette compétition rassemble plus de 700 élèves chaque année, d’abord au sein de finales régionales puis lors de la finale nationale qui a lieu chaque année au Salon international de l’Agriculture à Paris. Organisées par Interbev Ovins et les partenaires de la filière ovine, les Ovinpiades des Jeunes Bergers ont pour objectif de promouvoir le métier d’éleveur ovin et de susciter de nouvelles vocations auprès d es élèves des établissements agricoles.
Les Ovinpiades, c’est un concours individuel pour déterminer le Meilleur Berger de l’année, et c’est aussi un concours collectif.

Entre découverte des moutons et communication

Depuis 2010, les établissements agricoles peuvent également participer aux Ovinpiades Collectives. Cette épreuve, mêlant connaissance sur la filière ovine et communication, permet à des élèves d’un même établissement de réfléchir ensemble autour d’un sujet différent chaque année et de montrer leur créativité en construisant un argumentaire et en réalisant un support de communication.

En 2018, les élèves ont été invités à créer l’affiche des Ovinpiades 2019. C’est l’équipe du LEAP Terre Nouvelle (48), en Occitanie qui s’était illustrée.

2019 dessine le T-Shirt de 2020

Cette année, les apprentis bergers pourront exprimer toute leur créativité en imaginant le T-shirt des Ovinpiades des Jeunes Bergers 2020.
Lors d’une première étape, les 18 projets proposés ont été soumis au vote du public sur la page Facebook des Ovinpiades et ont été présentés sur le site d’Inn’Ovin. Vus par près de 73 000 personnes, les 18 projets en lice ont recueilli près de 2 500 likes. 
Les projets, ayant obtenu le plus de like sur Facebook, ont été retenus pour la grande finale, au Salon de l’agriculture, le samedi 23 février 2019, où ils seront soumis à un double vote : celui des visiteurs du salon de l’agriculture et celui d’un jury de professionnels de l’élevage et de la communication pour l’élection du projet gagnant. Chaque équipe défendra son projet sur le ring ovin de 12h à 14h, hall 1.

Pour porter haut une filière qui recrute 

Depuis quelques années, la filière ovine contribue à susciter des  vocations parmi les jeunes. Le concours des Ovinpiades des Jeunes Bergers est l’un des symboles de cette volonté d’installer de nouveaux éleveurs de brebis en France.

Les opportunités et le contexte actuel sont plutôt favorables. Au cours des 15 prochaines années, 61% des éleveurs de brebis allaitantes et 39% des éleveurs de brebis laitières partiront à la retraite. Pour assurer le renouvellement de ses générations mais également le maintien de sa production, la filière ovine offre donc près de 10 000 emplois d’éleveurs dans la prochaine décennie. Et les atouts de cette production ne manquent pas : une politique agricole commune favorable, un bon maintien des prix, une adaptabilité remarquable des animaux offrant un large panel de conduites d’élevage possibles, une demande en viande d’agneau supérieure à l’offre, des débouchés variés, des opportunités dans les démarches qualité,… Et argument non négligeable, les investissements nécessaires étant modérés, le retour sur investissement est rapide !

Avec le programme Inn’ovin, la filière se mobilise pour relever les défis de demain : créer plus d’emplois sur l’ensemble du territoire pour satisfaire la demande en agneaux et en lait, et rendre ce métier plus attractif en permettant à l’éleveur de dégager un meilleur revenu  tout en travaillant dans de meilleures conditions. Des axes de travail ont été identifiés pour favoriser les installations, accroitre les performances technico-économiques, améliorer les conditions de travail et produire durable.

L'Edition Varoise

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez la dernière édition du journal, un résumé de quelques articles, les jeux ...

Vous êtes abonné(e) !