Sélectionner une page

LE PREMIER JOUR DE L’HIVER, JOURNEE MONDIALE DE L’ORGASME

LE PREMIER JOUR DE L’HIVER, JOURNEE MONDIALE DE L’ORGASME

Depuis 2006, le 21 décembre est la journée de l’orgasme. Son but ? Encourager la paix dans le monde, à grand coup d’extase. Une idée insolite qui rappelle le célèbre slogan de la contre-culture américaine des années 60.

Dans le principe, les fondateurs, deux pacifistes américains (Donna Sheehan et Paul Reffel), ont pour volonté d’inciter le plus grand nombre de personnes à faire l’amour pour d’augmenter la quantité de pensées positives, afin de réduire les actes de violence. Cette grande cause est totalement raccord avec le calendrier. La nuit du solstice d’hiver étant la plus longue de l’année.

Mais le Global orgasm for peace a depuis son origine diversifié sa cause. Effectivement, l’association veut sensibiliser à l’anorgasmie ; soit l’absence d’orgasme pendant le rapport amoureux ; qui selon différentes études, touche d’abord les femmes. Le nombre important de femmes anogasmiques diminue lorsqu’elles pratiquent l’auto-érotisme. D’ailleurs, le slogan du site internet de l’association est littéralement traduit par : aidez là à atteindre l’orgasme, restez plus longtemps. Un petit clin d’œil à la gent masculine, qui oublie, semble-t-il, le bien-être de sa partenaire. Le site rappelle également, que 70 % d’entre elles goutent à la volupté par une stimulation directe du bouton de rose, et que l’orgasme féminin est évolutif. Les notions de performances, de force et de virilité sont peut-être à mettre de côté ce jeudi 21 décembre – et pourquoi pas tout au long l’année – pour réinventer des délices charnels, plus sensuels et attentionnés envers les dames.

Clotilde Hélianthe

A propos de l’Auteur:

Les derniers Tweets

Newsletter

L'Edition Varoise

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez la dernière édition du journal, un résumé de quelques articles, les jeux ...

Vous êtes abonné(e) !