Sélectionner une page

MADO LA NIÇOISE DEVIENT SUPER MADO

MADO LA NIÇOISE DEVIENT SUPER MADO

C’est avec sa célèbre petite robe rose, et son fard à paupière bleu, que Noëlle Perna alias Mado la Niçoise sera jeudi 8 mars à la Salle Gérard Philippe de La Garde pour son nouveau spectacle, qui affiche déjà complet, Super Mado.

L’Édition Varoise : « Mado existe-t-elle vraiment ? »

Noëlle Perna : « Oui c’est quelqu’un qui m’a inspiré, c’était une cliente de mon bar, elle avait la gouaille qu’ont les femmes du midi. Elle était emblématique des gens de ma région. Et plus largement, c’est un de ces personnages méditerranéens qui dégage une énergie solaire. C’est cette énergie justement que le public vient cherche, c’est un personnage vivifiant qui apporte quelque chose de spectacle en spectacle, avec un humour bienveillant, jamais acide. »

E.V. : « Vos spectacles ont-ils un côté autobiographique, ou sont-ils pur fiction ? »

Noëlle Perna : « Mado est un personnage qui me permet d’exacerber ce que j’ai envie de dire, mais qui le dit de manière joyeuse, dans la vie je ne suis pas aussi exubérante. »

E.V. : « C’est pour ça que vous avez pratiquement écrit tous vos textes ? »

Noëlle Perna : « C’est de la coécriture, mais en partie c’est moi, qui donne toutes les orientations, c’est une collaboration. On ne peut pas défendre un texte que l’on n’a pas écrit, surtout lorsque les sujets m’importent. »

E.V. : « Comment passe-t-on de gérante de bar au women-show ? »

Noëlle Perna : « J’ai justement commencé dans mon bar, c’était mon hobby. Je suis une autodidacte de la scène, le one man show est dans ma nature, ça a jailli de ça. Tout a été fait d’instinct, en observant le genre humain d’abord dans mon bar de quartier. Je n’encourage pas les jeunes à commencer par ça. C’est un chemin très exigeant, on est seule pendant plus d’une heure et demie, et personne sur qui se reposer. Il faut une forte présente, une forte énergie. J’ai tourné pendant 11 ans avec un autre comédien, et quand ça s’est terminé, le woman-show m’a semblé logique. De toute façon, il était hors de question que j’arrête la scène. »

E.V. : « Super Mado va attaquer sa troisième année, le spectacle est-il statique, ou vous l’actualisé ? »

Noëlle Perna : « Déjà c’est de l’art vivant, donc il ne peut pas être statique. Ensuite, il est toujours actualisé, notamment par ma revue de presse. Dans un spectacle, il y a toujours des choses qui bougent, ou à peaufiner, généralement, il est terminé, quand on arrête de le présenter. »

E.V. : « Vos projets ? »

Noëlle Perna : « L’écriture de mon nouveau spectacle est en route, je prépare aussi Coups de griffes, une comédie avec quatre comédiens. Elle sera jouée en 2019, 2020, je pense. Et je propose un livre : Les recettes de Mado pour tout, qui sortira fin 2018 je pense. »

Le spectacle de La Garde est complet.

Le 9 mars, Noëlle Perna sera au Cannet

Réservations : http://www.noelleperna.fr/

Clotilde Hélianthe

A propos de l’Auteur:

Les derniers Tweets

Newsletter

L'Edition Varoise

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez la dernière édition du journal, un résumé de quelques articles, les jeux ...

Vous êtes abonné(e) !