Sélectionner une page

Le fantasme érotique est indispensable à un bien-être psychologique

02

JUILLET 2018

Phénomène psychique naturel, le fantasme permet à chaque individu de vivre mentalement, et parfois physiquement, des situations coquines peu admises par la société, la morale ou la religion. Il est bien souvent plus imaginatif qu’une potentielle situation réelle. Il peut être conscient ou inconscient.

Ce qui est important de souligner, c’est que ces idées voluptueuses sont le signe d’une santé mentale et sexuelle saine. Ils sont changeants et s’adaptent aux conditions de chacun. Ils peuvent donc évoluer en fonction de l’âge, du statut, de la philosophie de vie, des croyances, du partenaire, etc. Authentiques aphrodisiaques, ils favorisent la complicité conjugale, mais aussi la libido quand ils sont associés à un jeu érotique en couple. Ils sont moins dynamisants lorsqu’ils sont liés à des situations de dominant / soumis, sauf si cette orientation est partagée. De même, les idées imaginaires langoureuses permettent de faire tomber certaines barrières de pratiques amoureuses. Il est possible de tenter de les réaliser, quand cela est matériellement concevable, comme de les garder à l’abri dans son jardin secret. Pour en parler avec un partenaire, il est conseillé d’abord d’être assez proches pour éviter une éventuelle vexation. Ce qu’il y a de bien avec les fantasmes, c’est qu’ils ne subissent aucune obligation, si ce n’est le cadre légal, ou le bien-être mental. Ceux qui sont réalisés boostent, en général, la vie de couple. Exception faite, s’ils mettent en danger les codes inhérents à chaque duo. Les projections charnelles féminines sont plutôt basées sur la sensualité alors que celles des hommes ont tendance à être dans le visuel. Enfin, les fantasmes ne sont pas nécessairement le reflet d’une envie concrète, mais peuvent exprimer un besoin de nouveauté. De même, la réalisation peut être parfois plus décevante que l’imaginaire. À chacun de faire le tri entre ce qui est faisable ou inconfortable.

Clotilde Hélianthe

L'Edition Varoise

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez la dernière édition du journal, un résumé de quelques articles, les jeux ...

Vous êtes abonné(e) !