Sélectionner une page

La Va’a c’est quoi ?

02
JUILLET 2018
« Va’a » veut dire « pirogue » en polynésien. C’est une embarcation en bois qui était à l’origine utilisée par les polynésiens pour se déplacer d’île en île et pêcher.
Mais le Va’a, c’est aussi un sport. A Tahiti, c’est même un sport national, à l’image de notre football français. On distingue les V1 (va’a hoe), V3 (va’a toru), V6 (va’a ono) et V12 (va’a tauati ou pirogue double).

Discipline technique et physique, ce sport demande coordination et biceps développés. 

Plus qu’un sport, le Va’a véhicule des valeurs d’engagement, de courage et de ténacité. Un esprit d’équipe très fort et une solidarité sans limite lient les coéquipiers afin de donner le meilleur d’eux-mêmes. 

La pratique d’équipe permet d’envisager la mixité homme-femme et sénior-junior. C’est un sport de fitness, à la fois d’endurance et de cardio

  • Vous l’aurez compris, le Va’a est un sport à découvrir de toute urgence !
    Caractéristiques générales:– 13 m de long et 130 Kgs en composite
    – 2 bras de liaison ou « IATOS » généralement en bois
    – 1 balancier ou « AMA » en composite traditionnellement placé à gauche
    – Bras et balancier attachés avec des chambres à air: avantage d’avoir une certaine souplesse, supporter les chocs des vagues et évite de casser
    – Vitesse moyenne en course de 12 km/h (près de 13 pour les tahitiens)
    – Vitesse en surf de 20/25 km/h
    – 60 coups de rame par minute (65 voir 70 pour les équipages les mieux entrainés)
    – Rame en bois ou composite (Le bois est encore privilégié car plus de souplesse que le carbone donc moins de tendinites et de blessures sur les courses
  • Postes clefs« FAAHORO » en poste numéro 1: Donne la cadence à toute l’équipe pendant la course. 
  • « TARE »: c’est le son pour changer de côté. Le Tare est généralement donné par le rameur 3 ou 4 pour être bien entendu par tous. Changement de côté tous les 10 à 15 coups de rame. Plusieurs types de tare suivant intensité et période de la course
  • « PEPERU » (prononcer pépérou) C’est le barreur de l’embarcation. Sa rame est légèrement plus grande pour pouvoir faire office de gouvernail.
LA PORQUEROLLAISE A 20 ANS
  • La Porquerollaise est une course en haute mer de Pirogues Polynésiennes en y associant le Surf Ski et l’Outrigger Canoë.
    La Porquerollaise est classée comme Manifestation Internationale Libre (MIL).
  • Cette course, dont la première édition a été organisée en 1999, a une vocation perpétuelle et se déroule chaque année durant le mois de juillet.
  • D’une longueur de  80 Km,cette année au lieu des 65 km habituels, La Porquerollaise est exclusivement réservée aux V6 avec changements de trois rameurs.
  • Le départ est donné depuis les baies de Salette (Plage Peno) d’où les rameurs se dirigent en direction des Fourmigues et l’île de Porquerolles. Tour de l’île de Porquerolles par le sud et prendre direction l’île de Port Cros. Passage entre l’îlot de Bagaud et retour vers le Grand Ribaud, les Fourmigues et l’arrivée à Carqueiranne.
  • C’est au retour de leur participation en 1998 au Championnat du monde de Vitesse au Fidji que M. BOCCHECIAMPE Jean-Raphaël imaginait une course de Va’a en haute mer autour des îles d’or de Porquerolles.
    Dans l’année qui suivie, 3 équipages ont répondus présents pour la première édition de La Porquerollaise.
  • Depuis la Porquerollaise connaît un succès grandissant avec la participation croissance des équipes française, étrangères et pour la première fois en 2006, 5 équipes Tahitiennes.
L'Edition Varoise

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez la dernière édition du journal, un résumé de quelques articles, les jeux ...

Vous êtes abonné(e) !