Sélectionner une page

La sélection LIVRES de la rédaction …

17

SEPTEMBRE 2018

Maman comment on fait les bébés ? Quel parent est préparé à cette grande question de la part de son petit ange ? Voici une sélection de livres pour parler sexualité avec les plus jeunes.

Tant que l’enfant est en maternelle, les interrogations, disons-le, déstabilisantes sont rares. Une fois, le portail de l’école primaire passé, les choses se compliquent parfois. La sexualité fait partie de la vie, et si votre bambin vient chercher auprès de vous des réponses c’est un signe de confiance. Le principe de base est de ne pas précéder ses demandes. Pour la prévention, c’est autre chose ! Pour les adeptes de Titeuf, Le guide du zizi sexuel paru chez Glénat est une bande dessinée drôle et explicative. Les sujets sont généralement abordés brièvement, mais dans l’ensemble l’ouvrage est assez complet. Le livre qui te dit enfin tout sur l’amour édité par Nathan évoque aussi bien les relations amoureuses que l’affection familiale ou amicale. Plein d’humour, la mise en page est innovante. Mais l’angle est tout de même plus philosophique. Les deux bouquins sont accessibles à partir de 8 ans. Mais le coup de cœur de la rédaction est : Zizi lolos smack !! publié par Nathan. Adapté dès 6 ans, il associe un style et des illustrations sympathiques. Le livre apporte des réponses scientifiques, ou plus légères. La plupart des appellations vulgaires relatives aux sexualités, ou aux organes génitaux y sont présentes. Le lecteur peut ainsi faire le lien avec des expressions déjà entendues dans la cour, ou auprès ainés. Bien présenté, avec des rabats, des informations claires, et un regard déculpabilisant, il peut accompagner l’enfant jusqu’à l’adolescence.

L’histoire du bassin minier Brignolais en BD

Gueules Rouges – Enfant de la mine est une bande dessinée qui retrace la vie des mineurs de Brignoles et de sa région. La sortie se fera au musée des Gueules Rouges de Tourves le 20 octobre. Un appel à souscription est en cours jusqu’au 1er octobre.

Benjamin Constant, président de l’association des Gueules Rouges du Var revient sur cette initiative : « nous sommes partis du constat que depuis des années, un seul ouvrage est disponible : Les Gueules rouges, un siècle de bauxite dans le Var. Il est complet et très technique, presque scientifique. Il est écrit par Claude Arnaud, Jean-Marie Guillon. Les gens nous demandent souvent un livre grand public. Mon fil m’a insufflé l’idée de la bande dessinée, en me présentant la série sur Pagnol de Serge Scotto. J’ai contacté le scénariste Éric Stoffel qui m’a mis en relation avec la maison d’édition Idées Plus. Et le projet a démarré. L’idée principale est la transmission, à travers le regard de Jules, notre héros qui est enfant en 1930. Il rentre à la mine comme apprenti, devient contremaitre, et assiste à la fermeture. Lui-même a un garçon à qui il retranscrit son histoire. La BD est centrée sur Tourves, Cabasse, La Celle, Le Val, Brignoles. Ce bassin minier faisait vivre des milliers de familles. Le financement de ce projet est lourd. Nous avons lancé un appel à souscription. En commandant le livre jusqu’au 1er octobre, le lecteur bénéficie d’un tarif réduit de 12 euros au lieu de 15, le prix à sa sortie officielle. » Pour Franck Coste, directeur des éditions Idées Plus, « j’ai rencontré Benjamin, et j’ai adhéré à l’idée. C’est un sacré challenge, mais cela vaut le coup. Au scénario nous avons Éric Stoffel en collaboration avec l’association des Gueules Rouges du Var, Jeff Baud aux dessins, et Max Bayo comme coloriste. »

Sexpowerment, retrouvez votre pouvoir au travers de votre sexualité

Sexpowerment, Le sexe libère la femme (et l’homme) est écrit par Camille Emmanuelle. Cet essai détaille différents éléments qui influencent la sexualité de chacun. Au travers de références, expériences personnelles, et interviews, la journaliste amène le lecteur à retrouver tout le pouvoir lié à son plaisir.

Sexpowerment est un néologisme entre sexe et empowerment. Selon Anne-Emmanuèle Calvès, professeure de sociologie de l’Université de Montréal, l’empowerment c’est : « renforcer ou acquérir du pouvoir […] L’empowerment renvoie à des principes, tels que la capacité des individus et des collectivités à agir pour assurer leur bien-être ou leur droit de participer aux décisions les concernant […] » L’idée de Sexpowerment est donc de pousser la lectrice ou le lecteur à intégrer que sa sexualité a été suggestionnée. Sans juger ce qui est bien, ou mal, propre ou sale, la notion de consentement est au cœur du livre qui dévoile des milieux connus comme la publicité ou inexplorés comme celui de la pornographie alternative, de la culture queer, du BDSM, de la prostitution. Le bouquin est engagé et subjectif, mais il démontre que les femmes, comme les hommes vivent parfois une sexualité limitée, qui ne correspond pas toujours à leur véritable volonté. En lisant ou non cet essai, il est intéressant de prendre conscience que la pratique sexuelle peut fournir en plus d’une sensation physique agréable, un réel pouvoir de prise de décision. La volupté renvoie chaque individu a un choix authentique, et si ce dernier est assumé, il renforce la confiance en soi, et le sentiment de liberté. Comme quoi, une simple partie de jambes en l’air pousse parfois à la réflexion ! 

Clotilde Hélianthe

L'Edition Varoise

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez la dernière édition du journal, un résumé de quelques articles, les jeux ...

Vous êtes abonné(e) !