Sélectionner une page

La cure détox, pour qui, pourquoi ?

02

AVRIL 2018

Le printemps est la saison idéale pour nettoyer son corps. Envie d’essayer ? Même si les produits détoxifiants fleurissent un peu partout, la cure n’a rien d’obligatoire. 

Son but est d’aider l’organisme à se débarrasser des toxines. Ce dernier le fait très bien tout seul, toutefois, si vous ressentez de la fatigue, une certaine lourdeur, un sommeil peu réparateur, et que votre hygiène de vie est fluctuante, la cure de printemps est conseillée pour retrouver votre énergie avant l’été. Le corps dispose de 5 organes émonctoires, des filtres naturels. Il s’agit des poumons, de la peau, du foie, des reins et de l’intestin. Mais quand il y a excès de tabac, de sucre, de graisse, de pesticides, de métaux lourds, ils peinent un peu. Avant, tout il est préférable de réduire, ou d’éliminer, pour les plus nocives, toutes ces substances. Une cure est courte, sauf si vous êtes suivi par un médecin, un naturopathe, ou un nutritionniste. Pour les novices, une astuce simple consiste à boire le matin à jeun, un jus de citron dans un peu d’eau chaude. Au quotidien, on privilégie l’eau, le thé vert, ou de la sève de bouleau de qualité. On mélange les légumes de saison, en fonction de leur couleur.

Plus une assiette est bigarrée, et plus elle est riche en vitamine. On limite les féculents. On profite des activités extérieures, et des plaisirs qui favorisent la sudation (transpiration), comme le bain, le sauna, le hammam. Pour une tisane maison, associez à parts égales : de la racine de bardane, souci, genévrier commun, d’artichaut. Faites bouillir un demi-litre d’eau avec deux cuillères à soupe dans ce mélange pendant 3 minutes. Laissez infuser 10 minutes et boire deux à trois tasses. Pour les plus expérimentées, vous pouvez tester la monodiète pendant 3 à 4 jours maximum. Le but et de choisir un ingrédient et de le manger sous différentes formes. Optez pour les carottes, qui prépareront la peau au soleil, ou les pommes. Tout au long de la journée, consommez-les crues, cuites, en jus, en compote. Bien que le jeun soit bénéfique, le suivi par un professionnel est indispensable.

Clotilde Hélianthe

L'Edition Varoise

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez la dernière édition du journal, un résumé de quelques articles, les jeux ...

Vous êtes abonné(e) !