Sélectionner une page

La Charte du rameur

02

JUILLET 2018

1. Le Va’a est mon Patrimoine

Il témoigne d’une histoire illustre et millénaire. Il est le fondement de la culture du peuple Maohi.

2. Le Va’a est mon Océan

Tous deux ne font qu’un. Je suis leur lien et l’Océan est mon terrain de jeu..
Je dois donc respecter la mer et ne rien faire qui puisse la salir et la défigurer.

3. Le Va’a est mon Image

Source de bien-être, il m’aide à vivre en harmonie avec moi-même, avec les autres, à développer mon corps et mon mental et à m’inclure dans l’environnement.

4. Le Va’a est mon Sport

Je bannis les mots injurieux et les gestes déplacés. Je respecte les autres si je veux être respecté.

5. Le Va’a est mon Equipe

La hiérarchie établie sur la pirogue aide à l‘harmonie de l’équipage et à la progression de l’embarcation sur la mer.

6. Le Va’a est mon Outil

Il apporte joie, plaisir et satisfaction en mer, à moi-même et à mes partenaires. Sans lui, je ne suis rien….

7. Le Va’a est ma Famille

Nous sommes tous les membres d’une même et grande famille : celle des gens de la mer.

8. Le Va’a est ma Noblesse

Issue d’une longue tradition du peuple polynésien majestueux, courageux et respectueux, sa pratique revêt nécessairement des valeurs de loyauté. L’humilité est ma vertu.

9. Le Va’a est mon Mérite

Si je gagne, c’est que je le mérite ; si je perds, c’est que mon concurrent est meilleur que moi : je l’admets et je le reconnais.

10. Le Va’a est mon Esprit

Etre rameur, c’est adopter un état d’esprit respectueux de mon sport et de ceux qui le pratiquent à mes côtés.
Je m’engage à l’honorer, à le promouvoir, à le célébrer autour de moi, à avoir toujours une conduite exemplaire, pour que le Va’a reste un art de vivre, un moment de convivialité et une fête.

Crédit photo : Pinterest

L'Edition Varoise

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez la dernière édition du journal, un résumé de quelques articles, les jeux ...

Vous êtes abonné(e) !