Sélectionner une page

COUP DE CHALEUR

COUP DE CHALEUR

Les chiens et les chats n’ont pas la possibilité de réguler leur température corporelle en transpirant comme les humains. Le seul moyen efficace pour se rafraîchir est le halètement. De ce fait, il est d’autant plus difficile pour eux de tolérer des environnements chauds et humides.

Un coup de chaleur apparait lorsque les mécanismes de régulation de la température sont surpassés. Les situations les plus fréquemment rencontrées sont lorsque le chien est enfermé dans une voiture (même vitres entrouvertes) ou lorsqu’il reste plusieurs heures au soleil (sans forcément faire d’effort). Les animaux les plus sensibles sont les chiens âgés, cardiaques et les races brachycéphales (Bouledogues, Cavalier King Charles, Boxer…).

Si vous trouvez un animal seul dans une voiture en plein soleil, il est en danger ! Prévenez rapidement les autorités afin qu’elles procèdent elles-mêmes à l’ouverture du véhicule.

Les coups de chaleurs sont à prendre au sérieux car ils peuvent être mortels ou laisser des séquelles telles qu’une insuffisance rénale et hépatique, des troubles du rythme cardiaque et de la coagulation. Les symptômes à reconnaître sont l’augmentation de la fréquence respiratoire, un abattement, une perte de connaissance voire des convulsions.

Il faut agir vite ! Si vous en avez la possibilité, allez directement chez votre vétérinaire, en mettant une serviette trempée d’eau froide sur votre chien. S’il n’est pas possible pour vous de vous y rendre immédiatement, commencez un refroidissement progressif : douchez votre chien à rebrousse poils et à l’eau fraîche (pas trop froide !) jusqu’à ce que sa température rectale descende autour de 39.5°C. Chez votre vétérinaire, d’autres traitements seront entrepris pour sauver votre chien. Si vous n’avez pas pu vous y rendre pendant la crise et que l’animal va mieux, prévoyez tout de même une consultation car le risque de décès persiste dans les 48 heures.

A propos de l’Auteur:

L'Edition Varoise

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez la dernière édition du journal, un résumé de quelques articles, les jeux ...

Vous êtes abonné(e) !