Sélectionner une page

LE CIRICUIT PAUL RICARD SE PRÉPARE POUR LE GRAND PRIX DE FORMULE 1

LE CIRICUIT PAUL RICARD SE PRÉPARE POUR LE GRAND PRIX DE FORMULE 1

À 4 mois de l’échéance (24 juin), le circuit Paul Ricard poursuit sa transformation afin d’accueillir dans les meilleures conditions le Grand Prix de France de Formule 1. Un événement qui sera fera sans les « Grid Girls » et leurs jolis minois.

La fin de l’année 2017 et le mois de janvier 2018 ont été particulièrement studieux du côté du circuit Paul Ricard. En attentant les tribunes et leurs 51 236 places assises, c’est le tracé officiel du Grand Prix de France qui vient d’être dévoilé par Christian Estrosi, président du GP France – Le Castellet. Validée par la Fédération Internationale de l’Automobile, la piste de 5,8 km a été re-surfacée, soit un rabotage de 5 cm et la pose d’un nouvel enrobage (90.000 m ² de surface traitée). Ainsi refait à neuf, le circuit comporte plusieurs nouveautés pour plus de vitesse et plus de spectacle. Sur les conseils de Jean Alesi et de certains pilotes (Fernando Alonso, Sebastian Vettel, Romain Grosjean…), trois virages ont été modifiés. Les virages de la Verrerie, du Camp et du Pont sont désormais plus larges pour faciliter le départ, les vitesses de passage et favoriser les dépassements. En attendant les F1, ce sont les coureurs cyclistes du Tour de la Provence qui ont inauguré ce nouveau tracé, à l’occasion du prologue de la compétition.

La fin des Grid Girls

Attraction depuis plusieurs années de la grille de départ des Grands Prix de Formule 1, les « Grid Girls » n’ont visiblement plus la côte. Le nouveau boss de la F1, Liberty Media, va désormais se passer de ces belles plantes, purement et simplement renvoyées aux vestiaires. « Employer des grid girls a été un élément de base pour les Grands Prix de Formule 1 pendant des décennies, mais nous avons le sentiment que cette coutume ne fait pas écho à nos valeurs, et qu’elle est clairement en contradiction avec les normes sociétales modernes. Nous ne pensons pas que cette pratique soit appropriée ou pertinente pour la Formule 1 et ses fans, anciens comme nouveaux, à travers le monde. », explique Sean Bratches, directeur commercial de la Formule 1. La lourde tache de porter les panneaux sur la grille de départ sera à présent assurée par des « Grid Kids », sélectionnés par tirage au sort au sein des clubs locaux de sport automobile.

A propos de l’Auteur:

Les derniers Tweets

Newsletter

L'Edition Varoise

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez la dernière édition du journal, un résumé de quelques articles, les jeux ...

Vous êtes abonné(e) !